Autosupport des usagers de drogues

Traitements de substitution aux opiacés

Les opiacés

On appelle opiacé une substance dérivée de l’opium ; elle est donc d’origine naturelle, même si elle a été obtenue par hémisynthèse ( à expliquer) à partir de produits extraits de l’opium.
On distingue :
– Parmi les molécules directement présentes dans l’opium : la morphine, la codéine, la thébaïne, la papavéraldine, la papavérine, la narcéine, la narcotine, la laudanosine…
– Parmi les molécules obtenues par hémisynthèse à partir des précedentes : l’héroïne, l’hydromorphone, l’oxymorphone, l’hydrocodone, l’oxycodone ….
A titre d’exemple la buprénorphine est synthétisée à partir de la thébaïne, il s’agit donc d’un opiacé.

Les opioïdes

On peut définir un opioïde comme une substance qui ne répond pas à la définition d’un opiacé mais qui peut quand même se lier à un récepteur des opiacés, c’est à dire une cellule cérébrale utilisée pour synthétiser le opiacés.
Cette liaison peut entraîner soit une action tout à fait comparable à celle d’un opiacé on dit alors que l’opioïde est un agoniste entier, soit une action partiellement comparable à celle d’un opiacé, l’opioïde est alors qualifié d’agoniste partiel ou agoniste/antagoniste. Cette liaison peut aussi aboutir à bloquer le récepteur et l’empêcher d’être disponible pour un opiacé, on qualifie alors l’opioïde d’antagoniste.

  • Agonistes entiers : Méthadone, propoxyphène, péthidine
  • Agonistes/antagonistes : ce sont des produits pouvant être agonistes d’un type de récepteur et antagoniste d’un autre : la nalbuphine et la nalorphine sont des agonistes des récepteurs κ et antagonistes des récepteurs μ ; la buprénorphine est un agoniste partiel des récepteurs μ et antagoniste des récepteurs κ.
  • Antagonistes : la naloxone et la naltrexone sont deux antagonistes non sélectifs des récepteurs des opiacés, ils bloquent les trois types de récepteurs de la même façon. Ils sont par exemple utilisé pour « sortir » un consommateur, victime d’une overdose d’opiacé.

Remarque : Certains auteurs font du terme opioïde un terme très général « substance pouvant se lier aux récepteurs des opiacés »….les opiacés formant alors un sous ensemble des opioïdes, cette définition est commune et vise à « médicaliser » le discours sur les drogues.

Vos droits

droit, TSO,

Décrocher de la méthadone

extrait d’ASUD Journal n° 13 (hivers 1997-98)  Pour tout savoir et échanger sur les traitements de substitution opiacés rendez vous sur la Plateforme Substitution d’ASUD. La méthadone n’accroche pas plus que l’héroïne, elle accroche différemment. Avec une méthode et de la discipline il est tout à fait possible d’arrêter. Putain ! Qu’est-ce que ça accroche […]

méthadone, TSO,

Médicaments : Subutex, Méthadone, Suboxone

méthadone, suboxone, subutex, TSO,

le saviez-vous ?

Le subutex est un opiacés fabriqué à partir de la thébaine elle-même issue du pavot.

5mg de méthadone peuvent suffire à un enfant pour faire une overdose.

Un médecin n’a pas le droit de vous obliger à réduire votre dosage.

Autorisation pour les mineurs avec le texte de William

L’article L 1111 -5 du Code SP (dispensation du médecin d’obtenir le consentement du ou des titulaires de l’autorité parentale sur les décisions médicales à prendre lorsque le traitement s’impose pour sauvegarder la santé d’un mineur) a instauré le droit d’opposer le secret médical aux parents (dérogation à l’article 371-2 du Code Civil), encore une fois, après s’être assuré que le mineur le souhaite expressément (et le tracer dans son dossier).
C’est alors (2eme temps) qu’il désigne un adulte de son choix qui l’accompagnera pour la primoprescription.

Il ne faut jamais prendre du buprénorphine lorsque l’on est sous méthadone sous peine de faire la plus grosse crise de manque de sa vie.

Il est impossible de faire une overdose avec de la buprénorphine…

La méthadone est aussi indiquée chez le chien et le chat…

weed | Vin Mariani | VIH | VHC | Very Bad Trip | usagers | TSO | Triangle d’Or | travailleurs pairs | Toxicophobie | Teuf | Testing | Taz | Suisse | subutex | substitution | suboxone | Sport | speed | Sniffer propre | Slam | Sida | shoot propre | Sexe | sevrage | Sénat | Sécurité | SCMR | santé communautaire | Santé | Salvia Divinorum | Salle de Consommation | Russie | Rottercam | Reims | régulation | Réduction des risques | RDR | RC | Ravalec | Rapport | questions politiques | projet de loi | prohibition | Prisons | prison | Prévention | pratiques professionnelles | pouvoir d’agir | Politique | police | pavot | Pasqua | Overdose | origines ethniques | opiacés | Olivenstein | ODU | Neurosciences | MOOC | Methapack | méthadone | médicosocial | médicaments | Medias | Mastication | marseille | marijuana | Lutte anti-drogue | LSD | Loi 70 | loi | lettre ouverte | Légalisation | labos pharmaceutiques | Khat | Ketamine | Kate Barry | journée ONU | Images | Iboga | Hors série | hôpital | Hollande | Hofmann | histoire | héroïne | Heroïne | Hepatites | HAS | Guerre | Grossesse | GAV | Femmes | europe | Érythroxylacées | élections présidentielles 2012 | élections présidentielles 1995 | elections | EGUS | éducation | Economie | Droits de l’Homme | droits | droit | Drogues de synthese | Drogues | Drogue | Dopage | Descentes | Depenalisation | Décroche | Dab | Culture | Crackers | crack | Controles urinaires | consommation | conduite | Coke | Coca | CJC | citoyenneté | CIRC | chemsex | chanvre | cannabis thérapeutique | cannabis | Cal70 | buprénorphine | Boulot | bloodi | Best of | Baclofène | Autosupport | Auteurs | ASUD | Appel 18 joint | Apaire | Alcool | Afrique | addictologie | addictions | Acullico | Actualités | Absynthe | Abstinence | 50 produits | 10 mesures |